WWW.GAZETTECRK.COM______Commission Régionale de Karting

WWW.GAZETTECRK.COM______Commission Régionale de Karting

20 Juin 2011 : Les Français au Mondial

http://www.ffsa.org/

EQUIPE DE FRANCE FFSA KARTING
Les jeunes français découvrent le Mondial KF1

Léo Roussel, Anthoine Hubert, Alex Baron, Loïc Réguillon et Rémy Deguffroy entourés de Stéphane Daoudi (FFSA) et David Alaria (Kiné EDF Karting) © KSP

La manche japonaise ayant été reportée pour cause de catastrophe naturelle, le Championnat du Monde KF1 a inauguré sa nouvelle formule en Allemagne sur le circuit de Wackersdorf. Les pilotes de l'Equipe de France FFSA Karting y ont vécu leur baptême du feu avec des fortunes diverses au cours d'une compétition âprement disputée. Que ce soit sur le plan du matériel ou au niveau du mental, Léo Roussel était le mieux préparé des cinq représentants tricolores, capable de se battre dans le top 5 de cette catégorie implacable. Ses équipiers ont emmagasiné une expérience fort utile pour la suite des hostilités.

Guerre, agressivité, bagarre, voilà les mots qui reviennent le plus dans la bouche des Français en lice pour ce Championnat du Monde ‘new look’. Pour la première fois, les prétendants au titre suprême ne comptent pas parmi les plus connues et les plus anciennes gloires du karting international. Selon un accord tacite entre toutes les parties concernées, les 34 pilotes inscrits en 2011 sont des jeunes aux dents longues sortant pour la plupart directement du KF2 ou du KF3. Les courses ont été très rudes, parfois même à la limite de la régularité, et hormis le leader Nyck De Vries qui semble évoluer sur une autre planète, la forte dose d'agressivité nécessaire pour s'imposer aura parfois manqué aux membres de la formation fédérale lors de cette épreuve d'ouverture.

La performance globale de Léo Roussel n'en est que plus encourageante pour la suite des évènements. Doté d'un ensemble Sodi/Parilla très compétitif, Léo n'a pas manqué de se mettre en valeur dès les premiers essais chronos avec une superbe pole position. Arrivé 10ème de la course 1, il est classé 14ème en raison d'une pénalité suite à un départ trop rapide, mais remonte 5ème en course 2. Il récidive le lendemain avec le 2ème meilleur temps qui le place cependant en 5ème position à la suite d'une subtilité du règlement. 10ème de la course 3, il est victime d'un problème technique dans la quatrième et dernière course. Malgré ces soucis, il occupe le 12ème rang du classement mondial provisoire et pourrait bien faire des étincelles dès la prochaine manche à Zuera fin juillet.

Doté d'une solide expérience en KF2, Loïc Réguillon est toutefois en manque de roulage cette saison. Il a souffert durant les premiers chronos qui ne constituent pas son exercice favori, avant de remonter pendant les courses. 8ème de la course 2, il franchit la ligne d'arrivée en 9ème position en course 4 avant de reculer 16ème au classement à cause d'une pénalité. « La compétition était très serrée et pas toujours très réglo de la part de certains, mais c'est la course. Nous devons maintenant travailler pour développer le matériel en vue des étapes à venir. » Loïc se classe 14ème au Championnat.

Tout juste juste issu de la catégorie KF3, Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex) tire les mêmes conclusions par rapport au déroulement des courses : « Je disposais d'un bon matériel, mais je me suis rendu compte que j'étais encore un peu tendre, notamment lors des départs. Il va falloir que j'apprenne à m'imposer davantage face à des pilotes plus expérimentés qui ne font pas de cadeau. Physiquement, je n'ai pas connu de problèmes, mais je dois améliorer ma concentration. » 11ème de la 2ème course, 8ème temps lors des chronos du dimanche, Rémy est pointé 19ème du Championnat malgré un abandon au début de la course 1.

Alex Baron (Sodi/Parilla) a trouvé la compétition difficile, mais cependant formatrice. « Nous avons été confrontés à la mise au point des nouveaux châssis KF1 avec les pneus spéciaux. L'adhérence diminuait après quelques tours et il n'a pas été possible de trouver un réglage adapté. Dans la course 3, par exemple, j'ai pris un super départ et j'ai pu rester 5ème pendant 3 ou 4 tours. Je termine 10ème, mon meilleur résultat du week-end. » 17ème de la course 3, Alex abandonne dans les premiers tours de la course 4, ce qui le place en 18ème position au Championnat. « Je voudrais ajouter que j'apprécie la présence de Stéphane Daoudi et de David Alaria, le kiné de l'Equipe de France sur les courses : cela fait du bien au physique comme au moral ! »

Bien que benjamin du groupe, Anthoine Hubert (Sodi/Parilla) ne s'est pas laissé impressionner par le niveau de la compétition même s'il regrette lui aussi le comportement de quelques pilotes : « Ce ne sont pas ce que j'appelle des belles courses. Il y a trop d'agressivité inutile, trop de gestes anti-sportifs. Il va falloir s'y faire et réagir en conséquence. Du côté du matériel, nous sommes en plein développement chez Sodi. C'était pas mal pendant les essais libres, mais ensuite la performance ne se maintenait pas pendant les courses samedi. Le lendemain, on a pu améliorer : 10ème au chrono, 13ème en course 3 et 9ème en course 4. Le team travaille sur les châssis et il faut que je progresse encore sur l'analyse pour les aider au mieux. » Anthoine occupe pour l'instant le 15ème rang mondial.

Contact presse : 
Julie Rubin - 06.17.49.20.30 - jrubin@asacad.com



25/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres