WWW.GAZETTECRK.COM______Commission Régionale de Karting

WWW.GAZETTECRK.COM______Commission Régionale de Karting

17 Novembre 2008 : Bianchi à Macao

http://www.ffsa.org/

17/11/2008 - EQUIPE DE FRANCE FFSA CIRCUIT
Bianchi, néophyte mais dans le top 10 de Macao !

Jules Bianchi© DPPI

Jules Bianchi a conclu sa première participation à l'épreuve phare de la saison de Formule 3 par un top 10 dans le 55è Grand-Prix de Macao. Une prouesse que ne renierait pas son grand-père, Mauro, vainqueur à Macao en 1966 !

Macao rime avec chaos. Depuis l'intégration de la Formule 3 dans l'évènement qui était naguère une chasse au trésor, le circuit urbain de Guia conjugue à l'envi cruelles déceptions et courses à rebondissements mais reste le juge de paix de la saison, celui qui a consacré Ayrton Senna et Michael Schumacher. L'épicentre de la F3 qui regroupe les pilotes de tous les horizons (F3 Euro Series, Grande-Bretagne, Espagne ou encore Japon) n'a pas dérogé à la règle pour son édition 2008.

Pour Jules Bianchi, 3è du championnat F3 Euro Series à l'issue de sa 2è année de compétition en monoplace, Macao était à la fois une découverte et un pèlerinage. " Mon grand-père a gagné à Macao et il était donc très important pour moi d'y être compétitif " reconnaît le membre de l'Equipe de France FFSA Circuit, " Je pense que c'est la plus belle course au monde car la piste rend l'évènement unique. C'est un circuit atypique et très différent de tous ceux que je connaissais jusqu'à présent. Il est très long et composé de courbes rapides et de virages serrés. Mais les lignes droites sont immenses et on roule donc avec très peu d'appuis, ce qui complique le pilotage dans la portion sinueuse qui serpente dans la vieille ville. "

Après des débuts prudents en essais libres (15è), Jules haussait le ton dans la première séance qualificative et s'emparait du 8è meilleur temps en devançant son équipier, l'expérimenté James Jakes (2008 marquait sa 3è participation au Grand-Prix de Macao), de plus d'une demi-seconde. Las, la progression du Français connaissait un coup d'arrêt dans une percussion avec un rail au début de la seconde séance de qualifications. 17è sur la grille de départ de la première course qui ne sert qu'à déterminer l'ordre de départ de la seconde qui constitue le véritable Grand-Prix de Macao, Jules voyait ses chances de marcher sur les traces de son aïeul compromises dès l'extinction des feux. " J'ai volé le départ " regrette Jules, " D'une fraction de seconde, lorsque j'ai lâché les freins. J'aurais été pénalisé et de toute façon je n'en ai pas profité longtemps car j'ai été mis hors course par Cong Fu lorsqu'il s'est raté au freinage. "

28è sur la grille de départ de la seconde manche, Jules effectuait une course intelligente et agressive. Profitant des bévues de ses adversaires et pourfendant le peloton au prix de manœuvres de dépassement audacieuses, le représentant de l'Equipe de France FFSA Circuit ne parvenait pas à rééditer son exploit de Barcelone (de la 27è à la 3è place) mais coupait la ligne d'arrivée en 9è position. " Les débuts étaient un peu compliqués en partant d'aussi loin. J'étais exposé aux accrochages mais je m'en suis bien tiré et je me suis bien amusé par la suite en dépassant pas mal de concurrents. Mais les neutralisations étaient trop nombreuses et trop fréquentes pour que je puisse espérer mieux que cette 9è place. Je suis déçu car initialement mon ambition était de monter sur le podium, mais je garde un bon souvenir de mon premier rendez-vous avec Macao. Je reviendrai l'année prochaine, avec la ferme intention de gagner ! "

>>> Des photos sont disponibles sur demande

Contact presse : 
Julie Rubin - 06 17 49 20 30 - jrubin@asacad.com



17/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres